Bienvenue chez Libération – J1

Catégories AgenceÉtiquettes Publié le Le

 

Rookie dans un fauteuil à Libé…

Chez Libération, journal de gauche, il y a plusieurs services comme le web, la photo mais aussi le check-news. Ce dernier sert à vérifier les informations données par les journalistes.

LES J1 ASSISTENT A LA CONFERENCE DE REDACTION

Chaque jour, aux alentours de 10 h, les journalistes se réunissent dans la salle de rédaction afin de préparer le journal du lendemain. Ils débattent pour élaborer le contenu et la place des articles. A partir d’un chemin de fer, ils font des hypothèses sur la UNE. Lors de notre visite, Certains voulaient mettre le remaniement s’il était effectué dans la journée, d’autres ont souhaitaient mettre en avant la violence dans les quartiers sensibles qui touchent de jeunes adolescents. Ceux qui s’occupent du sport étaient pour faire une double page sur la reprise de la NBA tandis qu’une autre personne voulait parler de la dépression en France, car d’après une étude, 1 personne sur 10 est déjà tombée dans la dépression depuis le début de l’année 2018. Chez Libération, un portrait est toujours fait à la fin du journal. Tout peut être changé jusqu’à 21 heures. Le journal commence à être imprimé vers les 22 heures à l’imprimerie. En cas de gros changements imposés par une nouvelle majeure, l’imprimerie est parfois contactée au dernier moment pour tout arrêter et mettre en une la nouvelle information. Mais tout cela coûte de l’argent à Libération.

L’OURS ET LE CHEMIN DE FER

Deux termes techniques sont utilisés : l’ours et le chemin de fer. Un ours : un pavé, un encadré ou un espace situé généralement au début ou à la fin d’un ouvrage. Chemin de fer est dans la presse écrite, la représentation de la pagination, du support tel qu’il sera effectivement publié. Il permet à une équipe rédactionnelle d’avoir une vue d’ensemble de la publication et de hiérarchiser l’information en fonction de l’actualité.

Ce vocabulaire aurait sa place dans l’édition pour enfants. En effet, depuis quelques années, Libération a créé un petit journal avec des jeux pour les enfants que l’on nomme  » Le petit Libé ».

DES RENCONTRES INSTRUCTIVES ET STIMULANTES

Notre groupe a eu la chance d’échanger directement avec des acteurs majeurs du journal, dont Laurent Joffrin (voir un extrait de l’interview) ainsi que des journalistes, documentalistes, sans oublier le chargé de communication, Morgan, qui nous a accueillis avec un enthousiasme communicatif.

Article des J-1 : Apolline Sanchez, Leila Ahmed, Marine Delachambre, Edwin Mostajo, Christvy Kibendo

NOTEZ CET ARTICLE : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Chargement

A découvrir dans la même rubrique